Présentation

En vidéo

L’attrait pour les motos anciennes - voire néo-rétros - a vu émerger une foule de petits préparateurs. Si beaucoup œuvrent à la réalisation de café racers, de scramblers et autres customs, quelques uns s’affranchissent de l’héritage des 60’s et 70’s pour proposer leur propre vision du 2-roues.
Souvent inspirées de la pop culture (cinéma, bande dessinée, etc.), certaines préparations attestent de la grande créativité et du savoir-faire technique de ces ateliers.

Heavy Metal
Originaire de Russie, le Zillers Garage réalise des carrosseries moto sur mesure. Spécialiste de la fonte et de la forge d’aluminium et autres métaux, ils sculptent des carénages entièrement personnalisés.
Après s’être attaqué au style custom chromé sur une base de Jawa 500, le garage se plonge dans le rétrofuturisme - autrement appelé « Steampunk » - sur une base de BMW R NineT (essayée ici sur circuit). Si certains éléments restent d’origine - comme le cadre et le flat-twin de 1200 cm3 - la carrosserie elle, entièrement forgée en aluminium, s’éloigne complètement du modèle d’origine.

zillers garage prototype bmw {JPEG}

« L’objectif principal du projet BMW R nineT était de créer une idée complètement différente de la moto. Le style du prototype est essentiellement déterminé par les racines aéronautiques de BMW, des roues jusqu’à la bulle.
Une autre tâche importante consiste à préserver toutes les caractéristiques de conduite. Ce n’est pas seulement une moto d’exposition - elle devrait rouler parfaitement !
 » indiquait le Zillers Garage.

Forgée dans la masse
Cette NineT est donc une réinterprétation de l’hypersportive traditionnelle, en mélangeant révolution industrielle et science-fiction. Son apparence massive souligne de fait l’inspiration aéronautique, évoquant les avions que BMW motorisait au début du 20e siècle. À l’instar du concept de Suzuki, la Biplane, le Zillers Garage entend bien rendre hommage aux légendaires machines de l’air.

zillers garage prototype bmw cafe racer steampunk flat twin {PNG}

La position de conduite se rapproche de celle d’un café racer, tandis que le réservoir est habillé d’une surcouche d’aluminium recouvrant également le guidon. Cette idée fut d’ailleurs exploitée par Kawasaki en 2003 avec sa ZZR-X - voir notre article sur les concept bikes.
Autres éléments notables, la ligne d’échappement inox sur mesure et le compteur minimaliste incrusté sur le réservoir. Accompagné de plusieurs boutons métalliques, il affiche les quelques données caractéristiques d’un compteur moto, à travers un affichage digital d’une autre époque.

zillers garage prototype bmw compteur digital {JPEG}zillers garage prototype bmw boutons reservoir {JPEG}

Avec ses suspensions rabaissées - mais néanmoins réglables -, la moto rase le sol, renforçant son aspect massif et « musclé », à l’instar de certains low riders américains. Le phare rond, évocation du hublot du Nautilus de Jules Vernes, laisse transparaître un puissant éclairage leds.

zillers garage prototype bmw steampunk leds {JPEG}

Comme sur les avions d’époque, les culasses du flat-twin BMW sont mises en valeur de chaque côté du carénage.

zillers garage prototype bmw cafe racer steampunk {JPEG}

Le modèle est unique, mais le Zillers Garage propose ses services et reste ouvert à tout type de projets.

Vous pouvez suivre leurs travaux sur leur page Facebook.

Crédit photos : Zillers Garage

Publicité

Commentaire (1)