Sujet

Axel
le 9 octobre 2012 à 16:09

Essai MV Agusta 675 Brutale

De 1965 à 1972, MV Agusta a cumulé les titres de champion du monde 350 et 500 avec des 3-cylindres. C’est dire si cette architecture moteur est étroitement liée à son histoire. Aujourd’hui, avec la Brutale 675, c’est sur le terrain commercial que MV tente le « hold-up »... Et malgré quelques petits défauts de jeunesse, le nouveau bébé est prometteur.

Lire l'article
Tous les messages
auteur
Anonyme

le 18 juin 2013 à 09:06

MV Agusta 675 Brutale

Achat MV Agusta. Aussi pour son image de marque et le soutien à une entreprise familiale pour une moto presque 100 % faite à la maison : cadre, moteur et design.
Peu de pièces de pays à législation douteuse ou inexistante : carénage... A l’inverse de Triumph qui a une usine en Thailande et de KTM qui sous-traite ses petits modèles en Inde.
Vous la finirez car ce n’est pas une moto jetable qui se change chaque année. Elle est chère et l’usine n’a pas las moyens de la changer de fond en comble chaque année. Achetez une moto durable, si je peux me permettre.
Ciao

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 11 octobre 2012 à 14:19

MV Agusta 675 Brutale

Une tueuse de 675 Street Triple ?...
Belle, ligne élégante, moulin enchanteur mais réseau de distribution à développer et fiabilité à peaufiner.
La 675 Street Triple est et restera la meilleure middle-size.
A+...VVV...zouc.

Répondre à ce message