Sujet

Nicolas
le 23 décembre 2013 à 10:48

Contrôle technique et Europe : quand les motards font du lobbying gagnant

Le lobbying n’est pas forcément négatif. La preuve, les motards ont réussi à repousser le contrôle technique à 2022. Retour sur une stratégie gagnante avec F. Jeorge, président de la Fédération européenne des associations de motards (FEMA).

Lire l'article
Tous les messages
auteur
Anonyme

le 31 décembre 2013 à 12:31

Contrôle technique et Europe : quand les motards font du lobbying gagnant

Ben moi, le dimanche j’ai préféré aller manifester que bouffer chez la belle doche...Mais j’étais pas très entouré..
y z’étaient où... pas chez ma belle doche, quand même...???

Et puis tu dis ça parce que tu dois pas l’avoir déjà vue, la soeur de ma meuf...

Doche, suis d’accord, mais belle... pour ceux qui la connaisse...
ou alors, t’as des goûts ,....
euh... bizzares...
Mais bon, t’as le droit,hein...

 :-)

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 31 décembre 2013 à 12:03

Contrôle technique et Europe : quand les motards font du lobbying gagnant

le principe du propriétaire payeur, c’etait gayssot, donc avant les radars automatiques. Et qui s’est opposé sur ces 2 points ? La FFMC, c’est tout. Et combien de motards à chaque fois ? Pas beaucoup. ils etaient où tous les raleurs actuels derrière leur clavier ? ils preferaient se balader, aller bouffer chez la belle-doche le dimanche. La cigale et la fourmi, tu connais ?

Quant au reste (radars, portiques, centre de Rennes), tu sais où ils sont, donc vas-y. Au fait, juste un petit point de détail : n’oublie pas, quand tu bruleras un vieux radar automatique, qu’il sera remplacé par un plus récent, plus performant.

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 31 décembre 2013 à 11:05

Contrôle technique et Europe : quand les motards font du lobbying gagnant

Et puis, faut dire ce qui est, un mec qui crame un radar ou un portique ne peut pas être foncièrement mauvais !

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 30 décembre 2013 à 19:16

Contrôle technique et Europe : quand les motards font du lobbying gagnant

+ 1000 !

Si je ne m’abuse, les premiers radars ont été mis en place AVANT le texte instaurant la notion de "propriétaire payeur"...
qui s’est alarmé sur le premier point et combien ont bougé sur le second ?

Sans vouloir faire un parallèle historique à 2 balles,
si la SDN avait tapé du poing sur la table -et dégommé quelque Heinkel, en Espagne en 36, p’tèt que la shoa n’aurait pas eu lieu...

Si l’ONU s’était sorti les doigts, il y a un an, p’tèt que la Syrie n’en serait pas où elle en est rendue... et ce n’est qu’un point d’étape... :-(

A moins que ce ne soit que pur cynisme*... (*traduction : real politic)

Alors,
Oui au démontage des portiques, au démembrement des radars, au blocage du Centre de Traitement de Rennes (aucun rapport avec les bourrins du Père Noel)...
Oui aux manifestations de COLERE !
Parce que si la COLERE peut et doit être citoyenne, et sait mobiliser, la citoyenneté qui exprime sa colère lors des élections en allant à la pèche, ou en mettant un bulletin "sanction" est du domaine du message sublimininal...

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 30 décembre 2013 à 18:57

Contrôle technique et Europe : quand les motards font du lobbying gagnant

bah non, on s’en fout pas. Mais on ne va pas s’occuper de tous les combats du monde.

En France, 70 millions de raleurs, mais personne ne s’active. Mais tu es tout à fait libre de monter une asso ayant pour but de s’opposer aux routes payantes. Et tu sais quoi ? C’est pas demain, mais tout de suite qu’on est concernés, avec la transformation en autoroute de la N10 et le projet de péage sur la RCEA. Bon courage.

PS : la légitimité des représentants du peuple, elle serait deja moins vrai si les Français faisaient leur boulot en demandant des comptes à leurs députés.

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 30 décembre 2013 à 13:37

Contrôle technique et Europe : quand les motards font du lobbying gagnant

Ouais !
Donc si je résume : "on s’en fout, on n’est pas concerné" !

Et pour le flicage, les marges de "progrès" restent infinies : portiques sur les routes et à l’entrée des villes, routes payantes, circulation urbaine payante, GPS dans tous les engins à moteur, boites noires, LAVIA... Ca te tente ? Pas moi !

Je reste persuadé que c’est dès maintenant qu’il faut agir. Pas quand la loi sera votée. Pour montrer que dès maintenant, tout le monde est contre. Toute loi votée est très difficile à supprimer. En plus, elle a la légimité des représentants du peuple avec elle. Et le pouvoir n’aime jamais reconnaître ses torts. Donc, elle est amendée, corrigée, ou reformulée plus tard (voir par ex les Zapa qu’on a viré par la porte et qui reviennent par la fenêtre)... Ou bien on nous fera le coup des radars, ou de l’autoroute de Lyon-St-Etienne limitée à 90 : "pas de panique, les gars, c’est juste une expérimentation, on verra plus tard". Mon c.l !

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 30 décembre 2013 à 12:37

Contrôle technique et Europe : quand les motards font du lobbying gagnant

si un gouvernement décide de mettre en place le même systeme pour les usagers lambda, faudra qu’il passe par un texte législatif pour cela. C’est à ce moment qu’on agira. Pas au moment où la mesure entrera en vigueur.

Quant à la mise en place progressive, je crois qu’on a bien vu avec le CT que lorsqu’une catégorie d’usagers de mobilise, elle arrive à faire entendre son point de vue. Et même les veaux, lors du CISR de 2011, ont rué dans les brancards, certains députés UMP s’en souviennent encore.

Quant au flicage généralisé, ça fait déjà un moment qu’on y est...

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 30 décembre 2013 à 12:13

Contrôle technique et Europe : quand les motards font du lobbying gagnant

Pour le reste, quand les usagers de la route non commerciaux seront visés, il sera bien temps d’agir.

Hum, hum !
Quand les uns l’auront, il sera très difficile pour les autres d’y résister. D’autant que tout le matos sera déjà en place. Y aura plus qu’à.
Et puis critiquer les camionneurs qui attendent le dernier moment pour passer à l’attaque, et plaider pour que nous on fasse de même, c’est quand même assez paradoxal.

Le monde de demain, c’est : circulation interdite aux véhicules "polluants", routes payantes, déplacements totalement fliqués... Avec mise en place progressive (diviser pour mieux régner) pour mieux faire passer la pilule.

Pour info, le gouvernement n’a pas vraiment plié face aux manifestants, il a simplement joué la montre. Et les automobilistes français sont loin d’inspirer la même crainte à n’importe quel gouvernement que les camionneurs. Trop veaux, comme disait l’autre.

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 29 décembre 2013 à 16:03

Contrôle technique et Europe : quand les motards font du lobbying gagnant

le marché a été obtenu en 2012, mais l’appel d’offre largement avant, et la mesure décidée en 2009. Les syndicats de transport routiers et autres etaient parfaitement au courant.

Pour les recuperations, on a pu constater que lorsqu’un collectif est dépourvu de systeme démocratique, avec des gens élus et tenus de porter la parole collective, ce collectif finit par exploser en vol. On l’a vu avec les anti-mariage gay, ça a deja commencé avec les bonnets rouges et notre dame des landes. On en reparle dans un an ou 2 si tu veux.

Pour le reste, quand les usagers de la route non commerciaux seront visés, il sera bien temps d’agir. Mais mobiliser contre quelque chose qui risque d’arriver (ou pas), ça parait quelque peu irréaliste. Là le gouvernement a plié devant 40000 manifestants en bretagne, je te laisse imaginer ce que ça donnerait s’il envisageait de faire cela pour les véhicules particuliers. Tout gouvernement qui ferait cela serait ecarté du pouvoir pour quelques années.

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 29 décembre 2013 à 09:50

Contrôle technique et Europe : quand les motards font du lobbying gagnant

Certainement pas depuis 2009. Le marché avec Ecomouv a été passé en mai 2012, à la veille des élections. Et certains détails n’ont filtré dans les medias que bien plus tard : comme la rémunération du "gérant", ou le fait que les portiques n’étaient pas vraiment nécessaires (ils ne servent qu’à détecter les fraudeurs), ou qu’ils prennent aussi les voitures (répétition générale avant le paiement de l’usage des routes ou la mise en place de l’octroi urbain ?)...

Quant au fait qu’il ne faudrait pas manifester au pretexte que ceux qui l’ont fait avant nous l’auraient fait pour des raisons politiciennnes, désolé, je ne te suis pas. Surtout quand notre propre liberté de circulation est en jeu.

Les portiques, c’est maintenant que ça se combat. Après quand tu devras équiper ton auto ou ta moto d’un gps qui saura tout de tes déplacements, pour lesquels même sur route tu devras payer, il sera trop tard. Exactement comme pour les radars.

Tu peux aussi croire que l’écotaxe ne te concernera jamais, que le gouvernement s’en tiendra au petit milliard d’euros des camions, alors qu’il a une manne gigantesque a portée de taxe, ou que les questions de pollution ou d’entretien des routes ne seront jamais assez aiguës pour que l’Etat en arrive là. Il est sans doutee plus facile de croire au Père Noël !

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 29 décembre 2013 à 09:24

Contrôle technique et Europe : quand les motards font du lobbying gagnant

details pas vraiment connus avant ? On a donc bien affaire à des guignols. car les marchés ont été passés depuis un moment, on savait donc parfaitement ce qui était prévu, depuis 2009. Et la date d’entrée en application était initialement prévue en juillet 2013. Pourquoi n’y a-t-il eu aucune mobilisation avant ?

Quant à l’argument politicien, non bien sur. Le fait que le maire de Carhaix, bien qu’estampillé "gauche", soit un opposant au PS qui cherche à se faire réélire, avec des relents indépendantistes, se retrouve à la tête du mouvement des bonnets rouges, c’est un hasard.

On remarque aussi que dès qu’ils ont obtenu des compensations pour les entreprises locales (payées par le contribuables), l’ecotaxe les gêne beaucoup moins.

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 28 décembre 2013 à 23:55

Contrôle technique et Europe : quand les motards font du lobbying gagnant

Rien à voir. C’est juste que l’échéance était proche, 1er janvier 2014, et les détails de l’affaire pas vraiment connus...avant. En plus, ça a mobilisé droite et gauche confondues, donc l’argument politicien ne tient pas la route.

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 28 décembre 2013 à 19:00

Contrôle technique et Europe : quand les motards font du lobbying gagnant

ouais, on pourrait faire des manifs fourre-tout contre l’ecotaxe, pour des aides à l’agroalimentaire et contre l’aeroport de notre dame des landes. Trop cool. Et tout ceci à quelques mois des municipales, alors que l’ecotaxe a été votée y’a 3 ans. Mais ceci est évidemment un hasard...

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 28 décembre 2013 à 02:58

Contrôle technique et Europe : quand les motards font du lobbying gagnant

Et si on avait un peu plus dans les manifestations anti ecotaxe, on éviterait peut-être les routes payantes dans 10 ans...

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 27 décembre 2013 à 21:05

Contrôle technique et Europe : quand les motards font du lobbying gagnant

"c’est reculer pour mieux sauter, car les lobbys sont plus forts que toi" : c’est marrant, cette petite chanson, on l’entend depuis 10 ans, sur le CT comme sur d’autres sujets. Et pourtant, c’est toujours tombé à l’eau, alors qu’une toute petite fraction des motards se bouge, les autres se complaisant dans leurs jérémiades.
Si les centaines de milliers de rebelles du clavier se bougeaient un minimum, y’a AUCUNE réglementation à la con qui serait passée. Si on avait eu 1 ou 2 millions de motards dans les rues y’a 10 ans, on n’aurait pas 4000 radars automatiques qui nous pompent 600 millions d’euros par an.

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 27 décembre 2013 à 17:36

Contrôle technique et Europe : quand les motards font du lobbying gagnant

Dans un premier temps c’est une bonne surprise.
Dans un deuxième, c’est reculer pour mieux sauter, car les lobbys sont plus forts que toi !
Mais c’est un autre combat, direz-vous.
Bonne fin d’année à tous.

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 24 décembre 2013 à 15:42

Contrôle technique et Europe : quand les motards font du lobbying gagnant

bravo ,bravo à toutes les associations etc... qui défendent les 2RM !!!

Répondre à ce message