Sujet

Nicolas
le 21 mai 2014 à 18:50

Marché français de la moto : le retour de la croissance

Entre janvier et avril 2014, l’immatriculation des 2 et 3-roues neufs en France a progressé de 10,1 % par rapport à 2013. Un retour à la croissance, grâce à l’arrivée de nouveaux modèles qui se vendent bien. Explications des professionnels.

Lire l'article
Tous les messages
auteur
Anonyme

le 23 mai 2014 à 08:16

Marché français de la moto : le retour de la croissance

On compare 2014 à 2013 qui était je crois une année cata.
Donc il faut relativiser, ça progresse, tant mieux, mais faut voir sur une période plus longue.(2016).
C’est vrai que certains concess souffrent, voir disparaissent, car les banques ne jouent pas leur rôle et pourtant qui les a renfloué en 2008 ? NOUS

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 22 mai 2014 à 12:43

Marché français de la moto : le retour de la croissance

hello,faut relativiser, marché 2006 : 229 364 immats, marché 2013
 : 136 144 immatriculations... :/
Heu, retour à la croissance... c’est plutôt un retour en convalescence .
a+

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 22 mai 2014 à 12:28

Marché français de la moto : le retour de la croissance

le marché repart à la hausse, mais cela va prendre un peu de temps avant d’effacer la chute de ces dernières années. Et cela va prendre encore plus de temps avant que que les concessionnaires sortent la tête de l’eau.

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 22 mai 2014 à 12:28

Marché français de la moto : le retour de la croissance

Ça c est une veritée.

Après ce que j ai pu constater à cause de la crise, au moment de renouveler beaucoup cesse d’acheter neuf pour l’occaz.
A valeur égale les motards préfère une 600cc d’occaz qu une 250cc neuve. (Image collective, cliché etc)
Ou sinon beaucoup cesse la moto au profit du break diesel familial :(

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 22 mai 2014 à 12:05

Marché français de la moto : le retour de la croissance

C’est pas cohérent , à voir toutes les concessions en difficulté ou qui sont sur le point de fermer justement faute à " la crise " , ça me laisse perplexe ! Obligé de passer commande pour des pièces , à 200 bornes de chez moi , par ce que le concessionnaire à 20 bornes à coté ne peut plus le faire ! Et il n’est pas le seul dans ce cas , allez leur dire que le marché se porte bien !

Répondre à ce message