Sujet

Nicolas
le 9 septembre 2015 à 15:49

Conseil interministériel de sécurité routière le 2 octobre : contrôle technique moto annoncé ?

Le ministre de l’Intérieur a annoncé, le 8 septembre, la tenue d’un Conseil interministériel de sécurité routière le 2 octobre 2015. Avec à la clé pour les motards, des obligations de visite technique et de port des gants. On vous explique les enjeux.

Lire l'article
Tous les messages

FPW46

le 4 octobre 2015 à 06:51

Conseil interministériel de sécurité routière le 2 octobre : contrôle technique moto annoncé ?

Cette fois d’accord avec toi Rabah !

Il est parfaitement diffamatoire que d’affirmer que la direction de la FFMC aurait négocier la fin des 100ch contre les contrôles techniques !

On peut lui reprocher (et je lui reproche) beaucoup de choses mais pas çà...

En ce qui concerne les dernières mesures "Vall’siques" le reproche qu’on peut faire à la direction de la FFMC (et à la rédaction de Motomag) c’est son apparente schizophrénie en regard de l’équipement motard (qui n’a pas manqué d’être relevée par le Délégué à la S.R. dans un entretien publié sur ce site)...

lorsque je regarde le dernier numéro de Motomag (N°321 - octobre 2015), j’en relève au moins deux exemples précis et ça ne doit pas être les seuls :

1 - Page 81, test des gants FIVE GT 1 WP - "Et perdu de nuit sous la pluie, les mains au sec, on a apprécié les inserts réfléchissants bien intégrés..." Nous écrit le rédacteur... Or, lors des démonstrations contre le brassard jaune, il a été prouvé de manière irréfutable que les réfléchissants étaient totalement dépourvus d’intérêt sécuritaire - surtout sur une moto pourvu d’un éclairage réglementaire... Je doute par ailleurs sérieusement que même sur un motard projeté au sol lors d’un accident de nuit des réfléchissants sur les gants ajoutent quoi que ce soit à sa visibilité ! N’est-ce pas là un exemple frappant d’un encouragement à la production d’obligations légales IDIOTES ? De plus, sans remettre en cause la qualité du produit, et une fois de plus on voit l’obnubilation des essayeurs de Motomag pour les dispositifs de protection liés à une pratique sportive (essentiellement sur circuit) dont la principale fonction est une protection contre les conséquences "abrasives" d’une glissade à haute vitesse alors que la réalité de la route et des rues au quotidien nous apprend - hélas - que la proximité d’obstacles aussi rigides que dangereux (voire mortels) mettra dans le cas général très vite fin au glissades post éjection rendant superflues les dites protections supplémentaires en Kevlar ou en "chachlik mercerisé"... Ce genre d’apologie de protecs additionnelles au final peu utile en pratique n’est-il pas une justification aux délires des pouvoirs publics sur l’homologation EPI (qui nous forcerait à tout racheter) ?

2 - Page 97 : Photo de la "stunteuse" Sarah Lezito... Contrairement à celle des flics préparant un défilé à 5Km/h (vitesse des troupes à pieds au 14 juillet) qui avait été jugée scandaleuse parce qu’ils ne portaient qu’une chemisette, la photo de la dite "stunteuse" ne semble pas avoir soulevé une ire quelconque... Pourtant sauf erreur elle ne porte qu’un T-Shirt et pas de gants ! Le tout en effectuant des exercices nettement plus potentiellement générateurs d’accidents graves que le défilé de BMW de flic à 5 à l’heure... Honnêtement et sans à-priori anti-poulets, laquelle des deux situations est-elle la plus déraisonnable sur le plan de la sécurité ??? Encore une marque de schizophrénie de Motomag en la matière...

C’est bien en partie ce genre de chose qui met aujourd’hui la FFMC en position de faiblesse et la fait réagir un peu tard et toujours pas assez fermement selon moi (toujours pas de condamnation SUR LE FOND de la politique de prétendue S.R., ni de demande d’exclusion du débat des associations de victimes hystériques et des vieux gâteux comme l’ignoble crétin Gôt qui n’ont AUCUNE qualification à parler en matière de méthode d’amélioration de la S.R. )...

FPW

Répondre à ce message

FPW46

le 4 octobre 2015 à 06:00

Conseil interministériel de sécurité routière le 2 octobre : contrôle technique moto annoncé ?

Ben pour ton explication, à défaut de justification officielle voici la mienne :

Les faits :

La tête est protégée par un casque homologué... Lequel est homologable s’il protège contre un choc sur un obstacle, rigide à 27Km/h... Les meilleurs casques font peut-être deux ou trois Km/h de mieux car il est impossible - en l’état actuel de nos connaissances - d’absorber une énergie plus importante avec les épaisseurs maxi tolérable et les matériaux disponibles... Les technocrates-conseils du gouvernement le savent bien !

Le torse : depuis l’adoption d’air-bags moto par les gendarmes le ministère de l’intérieur constate seulement moins d’arrêts de travail liés à des fractures de la ceinture scapulaire (omoplates et clavicules)... PAS DE VIE SAUVEE par ce dispositif donc pas d’incidence à prévoir sur les sacro-saints "bilans"

Il en est et en sera de même pour toute protection quelle qu’elle soit car la fragilité du corps humain est telle et les possibilités de le protéger si réduites - hors véhicules carrossés absorbant l’essentiel de l’énergie à dissiper par leur structure avant que les conséquences n’atteignent les passagers - que jamais les bilans des conducteurs et passagers de 2RM ne pourront être améliorés par des mesures de sécurité passive par rapport à l’état actuel !

Les raisons (d’État)

Or, remettre en cause la priorité à la sécurité passive (forcément d’une efficacité limitée par les technologies disponibles) c’est remettre en cause tout l’édifice de la "Sécurité Rentière" qui est fondé intégralement là dessus et ne sert en réalité qu’à justifier la répression "rentable" depuis les origines (années 70)...

Améliorer les bilans (et éviter les variations négatives) alors que - répression ou pas - les courbes ont à peu près partout suivi la même évolution positive globale sur les bilans grâce en réalité aux efforts des fabricants et alors qu’aujourd’hui on arrive au terme des possibilités de faire mieux en terme de protection passive même pour les véhicules carrossés, c’est renoncer à la politique des "auto-tamponneuses" qui ne coûte rien à l’État, voire lui rapporte via la répression et permet l’arrosage de "porteurs de valises électorales" amis des politicards qui nous gouvernent (fabricants de radars, gestionnaires privés des amendes... Etc.). C’est donner la priorité à la sécurité active, celle qui ÉVITE LES ACCIDENTS au lieu de se borner à en limiter les conséquence (et la seule valable pour les 2RM) et donc INVESTIR, s’occuper de la formation et de la re-formation des conducteurs, de l’état des routes (en forte dégradation avec les transferts de compétence mais pas de recette aux collectivités territoriales), la renationalisation des autoroutes avec la gratuité de leur accès, la fin de la répression automatique et des limitations de vitesse généralisées hors agglomération en redonnant à la fois la compétence et le droit aux conducteur de conduire leur véhicule, la fin des privilèges idiots et déresponsabilisant envers piétons et cyclistes...Etc. EN BREF CA COUTE AU LIEU DE RAPPORTER !

Or les usagers de 2RM, parce que la politique des auto-tamponneuses n’a jamais été efficace pour eux (et même négative quand - par exemple - ils ne peuvent plus se dégager des paquets de véhicules du fiat de l’hyper-répression contre la "vitesse") il sont la démonstration "vivante" des limites et de l’inefficacité de cette politique... Il ne s’agit donc pas de les mieux protéger mais de LES DÉGOUTER, de les faire rentrer dans le rang des conducteurs et passagers des "auto-tamponneuses", afin que les bilans apparaissent "propres" !

Donc ça n’a aucune importance que la mesure soit parfaitement inefficace voire IDIOTE.

FPW

Répondre à ce message

Rabah Kounine

le 15 septembre 2015 à 17:14

Conseil interministériel de sécurité routière le 2 octobre : contrôle technique moto annoncé ?

Jicé60 a écrit : "La FFMC (...) a négocié le deal " full power contre contrôle tech " avec les responsables de la sécurité routière."

C’est quoi ce délire, monsieur Jicé60 ? T’as entendu ça où, au bistrot, dans un taxi, sur TF1 ou M6... ou à l’hospice ?

La dernière fois que la FFMC a rencontré les responsables de la SR, c’était fin mai, juste avant les Assises et la FFMC a été très claire : le CT on n’en veut pas, on n’en a pas voulu, on s’est battu contre et on continuera à s’y opposer... toute affirmation contraire relève de la diffamation ou d’une altération des facultés mentales.
Pour te rafraichir la mémoire : http://www.ffmc.asso.fr/spip.php?article5105

Répondre à ce message

FRED

le 14 septembre 2015 à 19:15

Conseil interministériel de sécurité routière le 2 octobre : contrôle technique moto annoncé ?

Jicé60, faut que t’arretes de picoler, ça t’évitera d’avoir des hallucinations...

Répondre à ce message

Jicé60

le 14 septembre 2015 à 10:07

Conseil interministériel de sécurité routière le 2 octobre : contrôle technique moto annoncé ?

Pfff !!! Dégoutté ! :o(
LA FFMC joue les " vierges effarouchées " alors que c’est elle elle qui a négocié le deal " full power contre contrôle tech " avec les
responsables de la sécurité routière.
Tous les motards vont payer pour le plaisir égoïste de quelques excités de la poignée droite !!!

Répondre à ce message

Marcel

le 12 septembre 2015 à 21:06

Conseil interministériel de sécurité routière le 2 octobre : contrôle technique moto annoncé ?

Euh, Speed, le discours moralisateur, c’est pas moi qui le tient !
Je ne viens pas faire la morale aux gens en les accusant de ne pas être de vrais motards s’ils ne portent pas de gants ou de bottes.
Je ne tente pas de leur faire peur en leur présentant tout ce qui pourrait leur arriver s’ils ne font pas ce qu’il faut.
Je ne donne pas l’impression aux gars de la DSCR qui nous lisent que les motards sont prêts à de nouvelles contraintes.

Mon discours est simple : "qu’on nous foute la paix, nous sommes assez grands pour nous habiller comme nous l’entendons".

Signé : Marcel, 30 ans de gros cubes, 0 accident, et je ne te dirai pas comment je m’habille, ça ne regarde que moi !

Répondre à ce message

speed66

le 12 septembre 2015 à 20:23

Conseil interministériel de sécurité routière le 2 octobre : contrôle technique moto annoncé ?

Marcel@ je crois rêver...... on parle de moto là, pas de politique.... si pour toi un mec qui exprime son opinion et qui est différent du tien , tu le considères comme un extrémiste radical, le débat n’est pas prêt d’avancer...

Maintenant si çà te gave de lire des débilités comme la mienne, arrête de les lire et d’y répondre...

20 ans de pratique moto "gros cube", des gamelles j’en ai eu, des petites mais aussi des grosses..... mes amis aussi....

Le dernier en date , à 50 km/H : si je n’avais pas eu de gant, j’aurai eu la main râpe jusqu’à l’os.... c’est ce que je me dis tout les jours en regardant mes gants coqués et dont les coques ont disparus sous l’effet de l’abrasion..... Si je n’avais pas eu de bottes, je n’aurai plus de doigt de pieds.....çà aussi je les regardes tout les jours.... alors s’il te plait ton discours moralisateur, tu le gardes pour les autres....

Si tu fais parti des Short tong tee shirt en moto, c’est ton choix..... viens pas pleureur le jour ou les pompiers viendront t’enlever les gravillons incrustés dans tes chairs à la pince à épiler.... Peut être ce jour là tu comprendras ce que les mecs comme moi ont voulu dire.

A bon entendeur

Répondre à ce message

Marcel

le 12 septembre 2015 à 11:23

Conseil interministériel de sécurité routière le 2 octobre : contrôle technique moto annoncé ?

Et puis, Speed66, arrêtons de parler des kékés qui roulent en "tong et short". On croirait entendre le discours du FN parlant des immigrés. Ainsi le motard qui roule en Tshirt ne serait pas un "motard de souche" ??

Les gens s’en contrefoutent de la façon dont sont habillés les motards. Et ils ont raison. La plupart ne sont pas des imbéciles, ils voient bien des cyclistes en short et Tshirt, pourquoi un cyclomotoriste ou un "commuter", qui ne roule guère plus vite, devrait être montré du doigt, alors que lui porte en plus un casque ??

Ce genre de discours commence à me gaver grave !

Répondre à ce message

FRED

le 12 septembre 2015 à 09:15

Conseil interministériel de sécurité routière le 2 octobre : contrôle technique moto annoncé ?

Speed66, les chiffres que tu demandes existes, ils sont disponibles sur le site de l’ONISR. Et oui, les gros cubes ont plus d’accidents mortels, alors que les 125 ont plus d’accidents matériels. Tout simplement parce que les premiers roulent surtout hors agglo donc à des vitesses plus élevées, alors que les seconds roulent en milieu urbain, donc à vitesse moins élevée mais dans un environnement plus complexe à gérer. Et alors, maintenant, on fait quoi ? Ca serait bien d’arrêter de se chercher des bouc-émissaires parmi les usagers de 2RM (bouh, les vilains en 125 qui n’ont pas un joli papier rose...)

Répondre à ce message

freinntar

le 12 septembre 2015 à 08:59

Conseil interministériel de sécurité routière le 2 octobre : contrôle technique moto annoncé ?

Pourquoi montrer des photos où le refus de priorité est à l’initiative du motard ? puisqu’on veut faire parler les chiffres , combien d’accidents de motards sont çà l’initiative des automobilistes ?

Répondre à ce message

speed66

le 12 septembre 2015 à 06:42

Conseil interministériel de sécurité routière le 2 octobre : contrôle technique moto annoncé ?

Ah j’ai oublié de mentionner certaines choses :
Pour réduire les chiffres d’accident en 2 roues :

Décalez de 40 mètres les passages piétons en entrée et en sortie de rond point
Arrêtez d’utiliser des marquages au sol glissant (même par temps sec)
Ne mettez pas des plaques d’égout en pleine trajectoire dans les courbes ou virages

Répondre à ce message

speed66

le 12 septembre 2015 à 06:13

Conseil interministériel de sécurité routière le 2 octobre : contrôle technique moto annoncé ?

Encore une fois les chiffres parlent des 2RM. A quand des chiffres catégorie par catégorie ? Je suis curieux de savoir si les GROS CUBES (donc ceux avec permis) ont plus d’accident que les 125 ou autres tricycles....

Après la SR et consort devraient faire aussi un état des lieux des routes en France....
Dans notre département (le 66), quand je vois l’état de la RN116 Prades - Mont louis et de la route en corniche Colliure - Cerbére dans le 66 , axes très fréquentés par les motards, comment voulez vous qu’il n’y a pas d’accident ?... Caramel, rainures, raccord de bitume, plaque d’égout en plein virage, bosses, trous etc....

Ici, nous sommes tous étonnés de voir que dès que nous passons la frontière espagnole, le bitume est un ruban juste sublime. Maintenant qu’on ne vienne pas nous dire que le climat n’est pas le même !!!!!!

La seule différence est que l’Espagne considère les motos comme de usagers de la route, au même titre que les automobilistes., donc les infrastructures sont en adéquation avec notre plaisir.

Alors Mesdames et Messieurs du Gouvernement, de la SR et autres instances, ne venez pas nous casser les pieds avec des chiffres "MAUVAIS"... Arrêtez de reprendre le refrain ALCOOL, VITESSE...

Venez roulez avec nous sur les routes et vous comprendrez quelle est une des grande cause de l’accidentologie moto. ADOPTEZ une mentalité Motarde.

Pour finir, 90% des motards (les vrais bien sur) roulent sur des machines entretenues , question de logique vu que c’est notre sécurité, et portent aussi gant, bottes et blouson en adéquation avec la pratique de la moto.

Les KEKES en short, tong, tee shirt ne sont pas de vrai motard.... Ils donnent juste une très mauvaise image du motard, et malheureusement c’est cela que les gens retiennent.

Le VRAI motard n’a pas besoin de loi et d’obligation pour s’équiper....il le fait seul par lui même. Une TVA à 5,5% sur l’équipement serait une bonne chose.

Répondre à ce message

Anonyme

le 11 septembre 2015 à 16:53

Conseil interministériel de sécurité routière le 2 octobre : contrôle technique moto annoncé ?

Salut à tous

Les Stats de la SR indique que la tête et le torse sont les lieux des principales blessure
Donc par déduction de ses cretins, on rend obligatoire des gants

Il va falloir que l’on m’explique un jour !!!!!!!

Répondre à ce message
Documents joints :


astérix

le 11 septembre 2015 à 09:35

Conseil interministériel de sécurité routière le 2 octobre : contrôle technique moto annoncé ?

La sécurité routière ne prends jamais en compte tous les pièges à motard qui se trouve sur la chaussée telles que les poteaux aux angle de rue ,les nids de poules ,les gravillons et autres Dôdanes et ralentisseur qui ne sont pas signalés voir dangereux

Répondre à ce message

AL

le 11 septembre 2015 à 08:46

Conseil interministériel de sécurité routière le 2 octobre : contrôle technique moto annoncé ?

Oui oui, on est toujours le débile de quelqu’un,(on voit les autres comme on est) en attendant assez de blabla , une grosse manif avant ce "conseil" du 2 octobre, pour montrer qu’on est ni dupe des stat manipulée , ni des moutons. Nos politicards veulent de la fermeté, alors il serait temps que les motards en fasse preuve, avec la FFMColère ?

Répondre à ce message

Anonyme

le 10 septembre 2015 à 23:53

Conseil interministériel de sécurité routière le 2 octobre : contrôle technique moto annoncé ?

j’ai la même idée que toi a propos du téléphone. Et si on contait aussi séparément le nombre d’accident impliquant un camion, comme on le fait déjà avec les motos ? Après il faudra voir le rapport nombre d’accidents/nombre de camions immatriculés. Il y aura moins de victimes côté camion, mais tout les matins sur la radio avant de partir j’entends qu’il y a un ralentissement quelque part en France à cause d’un carton avec un camion... On pourrait aussi parler des Bus, sur Marseille c’est pas les derniers à faire des entorses au code de la route...

Répondre à ce message

FRED

le 10 septembre 2015 à 23:52

Conseil interministériel de sécurité routière le 2 octobre : contrôle technique moto annoncé ?

oui oui les débiles, levez vous, et au revoir. Bonne révolution

Répondre à ce message

Anonyme

le 10 septembre 2015 à 22:34

Conseil interministériel de sécurité routière le 2 octobre : contrôle technique moto annoncé ?

C est quand et ou les prochaines assises ?

Répondre à ce message

Anonyme

le 10 septembre 2015 à 22:33

Conseil interministériel de sécurité routière le 2 octobre : contrôle technique moto annoncé ?

FPW je ne sais qui tu es et si nous nous sommes croisés mais nous avons et partageons les mêmes valeurs concernant le monde de la moto que représentait la FFMC . J aimerai reprendre du service puisque dispo maintenant mais sur que je m explose un des plouc qui dirige aujourd’hui hui la fede et ses pétales. Le pouvoir socialo et ecolo a bien noyauté le mouvement et concernant ta conclusion je suis avec toi pour reprendre ce que l’on nous a volé idéologiquement. J espère ne pas être censuré ce coup ci. Que tous les motards qui veulent que ça re bouge et ce quelque soit le pouvoir en place se lèvent et nous suivent

Répondre à ce message

Marcel

le 10 septembre 2015 à 12:45

Conseil interministériel de sécurité routière le 2 octobre : contrôle technique moto annoncé ?

@ Lonewolf.

Judicieux rappel sur l’étude MAIDS. Il est en effet prouvé par l’étude MAIDS que le contrôle technique moto ne sert à rien. Quant au contrôle technique auto, l’inspecteur général de l’équipement, auteur d’un rapport sur le sujet en 2007, n’a pas pu prouver qu’il ait servi à quelque chose, en matière de sécurité routière.

Pour le rétrofit, je ne partage pas tes certitudes. D’abord parce que la "loi des 100 ch" n’est pas une loi, mais un simple décret. Et il faut lire son article 13, c’est lui qui fait le lien entre la motocyclette et la limitation de la puissance : " le terme motocyclette désigne tout véhicule à deux-roues à moteur ne répondant pas à la définition du cyclomoteur (...) et dont la puissance n’excède pas 100 ch".

Cette partie du décret "tombe" au 1er janvier 2006, l’Europe en a décidé ainsi. Le terme de motocyclette ne peut donc plus faire référence à une limitation de puissance. Pour le retrofit, l’affaire devient donc purement administrative : serons-nous autorisé à modifier les caractéristiques de nos cartes grises ? Si Bruxelles l’impose (principalement pour des raisons de marché), Paris devra s’y plier. L’analyse juridique de Ducati et du CSIAM va dans ce sens. En théorie, le retrofit est donc possible quel que soit l’âge du véhicule. Je fais confiance à la DSCR pour emmerder, jusqu’au bout, et avec la plus parfaite mauvaise foi, les motards. Mais Bruxelles est tout aussi têtu, et la profession y fait un lobbying acharné.

Pour ce qui est des gants, je crains que tu n’ais pas suivi tout le film. Les gants, c’est seulement l’apéritif, la volonté de l’administration, à la suite du rapport Guyot (qui a mon avis a rédigé son rapport dans le sens voulu par l’administration), c’est bien d’imposer tout le barda. Les gants, puis le blouson avec la dorsale, puis les bottes, puis l’airbag. Mon sentiment personnel, c’est que c’est surtout une façon de limiter la pratique de la moto, à la fois par le coût, et par la somme des contraintes. Car on ne me fera pas croire :
1. qu’un équipement même complet pourra sauver beaucoup de vies
2. que les blessés à moto représentent un énorme enjeu de santé publique (je rappelle les 140000 accidentés au ski chaque année, et les 70000 morts à cause du tabac).
Il y a depuis, plus de 40 ans, une guerre, liberticide, que livre l’administration française à la moto, particulièrement les gros cubes. Cette affaire n’en est qu’un des épisodes.

Sur la crainte de perdre une élection : bien sûr que si que ça existe. L’assouplissement du permis à points décidé, par les députés, en 2011, en est un exemple, il s’agissait de faire face à la grogne montant des usagers de la route. Hélas suivi, suite à la grogne des assoces de victimes, par un CISR totalement ubuesque (retrait des panneaux, 6 points en moins pour la possession d’un GPS indiquant les radars, brassard fluo...). A la suite duquel, Merly, qui devait trop confiante dans l’acceptation sociale de ces mesures, a été virée. Et pendant 4 ans, traumatisé par cet épisode, le pouvoir politique n’a plus convoqué de CISR. De nouveau, cet été, retour du balancier, Got ayant opportunément fait fuiter un rapport que le gouvernement avait planqué sous une armoire.

D’accord avec toi, enfin, sur l’aberration de statistiques mensuelles auxquelles on peut faire dire n’importe quoi, et surtout, c’est le but, qu’il faut en rajouter sur la répression.

Répondre à ce message