Sujet

David Anser
le 18 février 2016 à 16:57

Interdictions de circulation : incompréhension entre ministère de l’Environnement et ville de Paris

Gros couac entre le ministère de l’Environnement et la mairie de Paris sur l’interdiction de circulation des véhicules à moteur thermique : la nouvelle classification nationale met en péril le plan pour la qualité de l’air parisien…

Lire l'article
Tous les messages
auteur
EricM

le 25 février 2016 à 04:21

Interdictions de circulation : incompréhension entre ministère de l’Environnement et ville de Paris

Que l administration ne soit pas capable de mettre en musique une décision, ou très lentement, jusque la, je suis.
Surtout lorsqu’il s’agit d’une décision prise à l’emporte pièce et sur des fondements douteux.
J’espère qu’il y a quelques fonctionnaires sensés et motards qui sauront encore plus ralentir toute évolution par des moyens ou des procédures dont seuls eux ont le secret et que je remercie par avance.

Que cette communications nous rappelle la vignette, ou fasse descendre dans la rue des milliers de 2 roues, je vois bien aussi .

Ce que je ne vois pas par contre, c’est comment , si je voulais acheter un scooter électrique, j’arriverai à le recharger dans Paris.
Quand est ce que nos places 2 roues seront équipées de prises 220V ?
Est ce que je pourrai piquer une place de Autolib ?
Faudra t’il que je fasse pendre une rallonge depuis ma fenetre pour brancher mon scoot ?
Faudra t’il que je paye le petit bar du coin ou la superette pour qu’il accepte de brancher mon 2 roues ?
Combien ?

Quelle mic mac en effet ...

Répondre à ce message
auteur
EricM

le 25 février 2016 à 04:09

Interdictions de circulation : incompréhension entre ministère de l’Environnement et ville de Paris

Si c’est ça ....
Quel exemple de machiavelisme ...
Le ministere mettrait des motards dans les rues de Paris pour ?
Régler des comptes avec la Mairie de Paris ?
Faire passer les décisions de la Mairie pour nulles ?
Pour jouer à qui pisse le plus loin ?
Je ne suis pas une lumière, mais pas non plus un blaireau,
Je ne comprends pas ou plus l’objectif, j’irai donc raler tant que je pourrai, et voter et faire voter contre ces personnalités, ou qu’elles se présentent.

Répondre à ce message
auteur
ABDELKADER

le 18 février 2016 à 21:49

Interdictions de circulation : incompréhension entre ministère de l’Environnement et ville de Paris

Bonjour à toutes et tous ; je rappelle que quelques "idiots" ont failli nous faire avaler la pose de vignette sur les motos il y a quelques décennies. on a tous refusé d’être fichés, sauf ces dits idiots qui ont payé sans réfléchir, et les policiers et gendarmes ont vite arrêté de verbaliser les plus que nombreux réfractaires....qui embouteillaient sans régler les PV. il ne s’agit pas d’être contre la loi, surtout moi un ancien agent assermenté à la retraite, mais il ne faut pas se laisser faire par des verts qui veulent revenir au moyen âge et se déplacer en carrosse à cheval. ils veulent inventer un nouvel impôt, faire travailler la RATP (donc les agents) 24/24 en faisant croire que tout le monde travaille de nuit et que tout le monde (près de 10 million de déplacements/jour) habite et travaille à Paris. un métro qui roule à 2 heures du matin, ok, mais trouvez moi un métro ou RER qui dessert tous les quartiers en proche ou grande banlieue. de plus ce n’est pas l’année de mise sur le marché mais la conception même des véhicules qui fait qu’ils polluent plus ou moins. les normes ne servent à rien quand on voie comment elles sont détournées par les principaux constructeurs !!! alors les mecs, si vous voulez pas d’apartheid anti anciens et anti liberté de choix, vous savez ce qu’il vous reste à faire....

Répondre à ce message
auteur
Marcel

le 18 février 2016 à 18:02

Interdictions de circulation : incompréhension entre ministère de l’Environnement et ville de Paris

A se demander si le projet du ministère n’a pas pour but de torpiller l’interdiction parisienne de circuler. Car celle-ci serait pérenne. Alors qu’on ne sait encore rien des intentions du ministère : s’agit-il seulement d’une interdiction en cas de pics de pollution ?
Quoiqu’il en soit, on note une inflexion dans le discours de la mairie de Paris : les 2RM seraient moins visés qu’au départ. Ce qui n’empêche pas que le discours, qui prone la disparition du diesel en 2020, reste toujours aussi con ! Les vieux diesels, ceux qui sont sans FAP, oui... les nouveaux, c’est juridiquement impossible !! Surtout quand on sait que les diesels FAPés rejettent moins de particules fines que les nouveaux modèles à essence...

Répondre à ce message