Sujet

Nicolas
le 10 novembre 2016 à 11:24

Moto et scooter électriques : vers un bonus de 1 000 € en 2017

Le ministère de l’Environnement prévoit d’instaurer en 2017 un bonus de 1 000 € pour l’achat d’un 2-roues électrique. Le bonus de 10 000 € pour une automobile électrique serait maintenu.

Lire l'article
Tous les messages
auteur
Anonyme

le 11 novembre 2016 à 12:07

Achat d’un 2-roues électrique : vers un bonus de 1 000 € en 2017

Merci FPW pour cette prose assez jouissive à lire.

Répondre à ce message
auteur
FPW46

le 11 novembre 2016 à 10:43

Achat d’un 2-roues électrique : vers un bonus de 1 000 € en 2017

Remi,

Tant qu’on continuera à véhiculer les conneries des écolos à propos du nucléaire civil (dont les accidents majeur se sont toujours produits à la suite de décisions ou de situations d’origine humaine (recherche du profit - Three Mile Island, Fukushima - ou société en décomposition - Tchernobyl) on perdra la bataille pour la moto comme pour une véritable défense de l’environnement...

La source du plus grand danger du nucléaire civil français aujourd’hui n’est pas la technologie elle-même mais le fait que les "socialistes" eurolâtres aient obéit à Bruxelles et l’U.E. et privatiser E.D.F !!!

Il est bien plus facile de confiner quelques tonnes de déchets radioactifs solides terminaux pour quelques centaines d’années (ce qui est probablement plus que le temps nécessaire pour remplacer la fission par la fusion nucléaire - énergie totalement propre et extrêmement abondante - et seul capable en outre d’éliminer rapidement les déchets terminaux de fission dont ceux DÉJÀ EXISTANTS !) que de neutraliser des gaz ou des particules légères en ballade dans l’atmosphère. Il suffit d’y mettre les crédits nécessaires - même si à ce moment là l’énergie produite ne "rapporte" pas !... A noter que la France est sans doute le pays dans lequel l’électro-nucléaire représente la plus grande part de la production électrique sans qu’on ait - jusqu’à aujourd’hui - à déplore aucun accident majeur. Preuve évidente que lorsque le profit ne prend pas le pas sur la sécurité le nucléaire civil n’est pas plus dangereux au quotidien que les autres sources d’énergie. Par contre, ne pas poursuivre les recherches en matière de fusion nucléaire nous exposerait inévitablement dans l’avenir aux dangers présentés par les stocks de déchets terminaux de fission DÉJÀ ACCUMULES !!! D’ailleurs, les villes françaises sont moins polluées du point de vue atmosphérique que dans les pays qui n’utilise pas le nucléaire civil mais des centrales thermiques (sauf Strasbourg par exemple qui "bénéficie" des fumées de centrales thermiques d’Outre-Rhin - alors que la municipalité strasbourgeoise mène depuis des années une politique prétendument "verte"...

Historiquement parlant, l’atmosphère des villes était nettement plus dangereusement polluée au temps du charbon-roi. Sans minimiser les risques il est pourtant évident que cela n’a pas empêché l’espérance de vie d’y croître de manière spectaculaire au fil des progrès scientifiques et techniques mais aussi sociaux !

L’escroquerie "environnementale" du véhicule personnel électrique d’aujourd’hui ne réside pas dans la non-mention du fait que l’énergie qu’il utilise est majoritairement nucléaire à la source. Elle réside au contraire dans la nécessité d’utiliser des accumulateurs contenant une grande quantité de métaux lourds, polluants extrêmement dangereux pour tout organisme vivant, d’autant qu’ils ont la propriété de s’accumuler sans être éliminer dans les organismes qui les consomment et donc même avec de faibles doses unitaires d’intoxiquer à terme l’individu qui les consomme. Or, comme le prouve la façon dont on "élimine" les déchets électroniques en les envoyant polluer les pays du tiers monde (tous les circuits électroniques comporte des composants riches en métaux lourds, y compris les panneaux solaires chers aux écolos de salon) nous ne pouvons faire confiance à la société actuelle pour récupérer et retraiter les métaux lourds des accus dans leur intégralité...

S’ajoutent à ce problème rédhibitoire sur le plan éthique et environnemental des considérations techniques et pratiques portant sur les performances et le prix de ces véhicules... En réalité ils font partie - comme les panneaux solaires sous notre climat ou les éoliennes au rendement MINABLE par rapport aux besoins - des arnaques du "capitalisme vert" qui cherche à vendre à une clientèle de Bobos-écolos encore suffisamment argentée pour se le payer des produits prétendument écologiques... Et à faire oublier à la grande masse des populations les véritables désastres écologiques que représentent par exemple la politique du" tout camion" à la place du rail et des voies navigables ou la délocalisation et ses inutiles transports en masse...

Rejetons donc EN BLOC les mensonges de la "secte verte", tant pour la défense de la moto que pour une véritable défense de l’environnement...

FPW

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 11 novembre 2016 à 00:08

Achat d’un 2-roues électrique : vers un bonus de 1 000 € en 2017

« Mobilité propre »

Ah Ah Ah. Après avoir soutenu le diesel qui triche http://www.sciencesetavenir.fr/nature-environnement/dieselgate-fiat-et-renault-plus-polluants-que-volkswagen_105067 et file cancer, soutenons le véhicule électrique (80% nucléaire) !

Avec le diesel il y a l’avantage que les saletés qui s’en échappent offrent un joli ciel marron sur Paris. Du coup ça fait réfléchir le pollueur. C’est éducatif en somme.

Pas contre si les parisiens veulent rouler électrique en « Mobilité propre », qu’ils produisent chez eux leur énergie "propre" ! A mon avis, ils doivent rapidement installer un cœur de centrale nucléaire EPR sous les Invalides, le retraitement des déchets sur les pelouses du Trocadéro et leur enfouissement en grande profondeur dans les catacombes.

V
RA

Répondre à ce message
auteur
ben07

le 10 novembre 2016 à 18:52

Achat d’un 2-roues électrique : vers un bonus de 1 000 € en 2017

Pour les bagnoles, ils font tout pour favoriser la Zoe de Renault, mais manque de pot, en 2 roues, y a aucun constructeur français.
Là, ça les énerve !

Répondre à ce message
auteur
FPW46

le 10 novembre 2016 à 13:56

Achat d’un 2-roues électrique : vers un bonus de 1 000 € en 2017

Mais non Marcel,

C’est la nouvelle aide aux bobos-écolos nécessiteux (moins de 5000€/mois exclus bien sûr) ayant moins de 10000€/mois de revenus...

Tu n’y comprends rien ! :-)

"Note aux benêts" : actuellement le minimum vieillesse est à 800€/mois pour mieux situer les choses

Répondre à ce message
auteur
Marcel

le 10 novembre 2016 à 11:45

Achat d’un 2-roues électrique : vers un bonus de 1 000 € en 2017

Dans le monde politique, un pain au chocolat coute 10 cts et une moto coute dix fois moins qu’une auto !

Répondre à ce message