Si pour vous la moto doit être avant tout un objet original, un moyen de découvrir les départementales bucoliques et d’aller à la rencontre des autres lors de vos nombreuses haltes, le side-car pourrait bien vous tenter. Et si le tarif est souvent un frein pour oser l’expérience, ça ne devrait pas être le cas avec ce Mash Family, vendu 8 990 €.

Né pour la promenade
Il ne faut pourtant pas se fourvoyer. Un attelage de ce type, même léger, motorisé par un monocylindre de 28 chevaux, ça ne dépasse pas 90 km/h en croisière. Oui mais quelle croisière ! On musarde sur le long des ruisseaux, on devise avec son passager en traversant les villages, on se moque des gravillons et on s’engage sur un chemin terre pour pique-niquer sans appréhensions. Sûr, il n’est pas fait pour abattre 500 km dans le week-end, mais pour ceux qui ont du temps peuvent traverser la France sans en perdre une miette…

Débuter sagement
Une side à l’ancienne, c’est-à-dire haut sur pattes avec des roues de moto de 19 pouces et une fourche traditionnelle, même de plus gros diamètre et freinée par un amortisseur de direction, ça ne se conduit pas comme une voiture.

Et même si ce Mash roule bien droit, il faut forcer sur le guidon quand il s’agit de tourner à gauche, pour bien tenir son cap. Et pour tourner vivement à droite, mieux vaut que le panier soit occupé pour ne pas risquer un « lever » par trop équilibriste. Il faut commencer mollo pour prendre la mesure cet engin asymétrique (voire faire un stage) dont la maîtrise assure ensuite une fierté jubilatoire…

Ensemble homogène
Ces précautions prises (une Royal Enfield attelée ou les MZ 250/251 et Jawa 350 Velorex, pour ceux qui se souviennent, exigent les mêmes), le 400 cm3 assure des reprises correctes (démultiplication et boîte de vitesses sont bien adaptées), le freinage fait le boulot compte tenu du rythme adopté (avec un disque sur le side couplé au disque arrière) et garde l’engin en ligne.

Tout ça dans un « pom pom » de l’échappement bien sympathique qui fait écho à l’image vintage et éternelle de l’engin. On retrouve l’esprit du Five Hundred qui sert de base.

En arrière toute !
Ce side dispose aussi d’une marche arrière. Un vraie, avec un pignon de boîte de vitesses spécifique et non pas une électrique à démarreur inversé. Un atout indéniable si l’on s’est aventuré en descente dans une ruelle Corse qui se poursuit par un escalier.

Sa présence s’explique car ce moteur est aussi monté sur des quads… Procédure : passer le première, puis, tout en restant débrayé, tirer la manette « Rear » au guidon et ré-appuyer sur le sélecteur. And go back !

Verdict
Si le champ d’utilisation de ce side peut paraître limité de par ses performances, il a le mérite d’inviter à découvrir une autre façon conduire nez au vent et d’instaurer un autre rapport avec l’environnement. Comme si tout d’un coup, à la place de prendre le TGV, vous et votre passager faisiez un trajet en train assis sur le marchepied, comme aux premiers temps de la vapeur. Son prix plancher peut aussi encourager à découvrir le 3-roues. Un vrai tremplin pour la catégorie.

Fiche technique

Mash 400 Family Side (données constructeur)
Moteur
- Type : monocylindre 4T refroidi par air, 1ACT, 4 soupapes par cylindre
- Cylindrée : 397 cm3
- Puissance maxi : 27,6 ch à 7 000 tr/min
- Couple maxi : 3,05 m.kg à 5 500 tr/min
- Alimentation /dépollution : injection/Euro 4
Transmission
- Boîte de vitesses : 5 rapports
- Transmission finale : par chaîne
Partie-cycle
- Frein Av (étrier à x pist.) : 1 disque Ø 280 mm (2 juxt.)
- Frein Ar (étrier à x pist.) : 1 disque 280 Ø mm (2 juxt.)
- Frein side (étrier à x pist.) : 1 disque 280 Ø mm (2 juxt.)
- Dimensions pneus Av - Ar - side : 100/90/19 - 130/70/18- 100/90/19
- Longueur x largeur x hauteur : 2 130 x 1 580 x 1 130 mm
- Réservoir (réserve) : 13 litres (n. c.)
- Poids annoncé : 230 kg à sec
Pratique
- Coloris : vert irlandais
- Garantie : 2 ans pièces et M.O. kilométrage illimité
- Prix : 8 990 €
- Disponibilité : mai 2017

Publicité