En images

Régler le câble d’accélérateur : étape 1 Régler le câble d’accélérateur : étape 2 Régler le câble d’accélérateur : étape 3 Régler le câble d’accélérateur : étape 4 Régler le câble d’accélérateur : étape 5

Quand ça coince. Si la réponse n’est pas franche après réglage du jeu, et surtout si les gaz ne ferment pas fidèlement en lâchant la poignée, suspectez un grippage. Tout d’abord, lubrifiez la poignée de gaz à chacune de ses extrémités (bombe multifonctions). Attention : la poignée caoutchouc force parfois simplement contre la cocotte des gaz ou l’embout de guidon !

Remettez-la en place, ou retirez-en une tranche proprement au cutter, si elle n’est pas d’origine. Puis inspectez le palonnier des carburateurs ou des papillons d’injection (Étape 2). Si le palonnier qui reçoit les câbles tourne, lui, librement, c’est que le grippage a lieu dans la gaine du câble. Tentez de lubrifier le câble, mais il est rarement récupérable.

Remplacement d’un câble. Le câble peut être abîmé par une chute, ou écrasé par les butées de direction suite à un mauvais remontage, ou encore simplement grippé par une usure prolongée. La première précaution à prendre, en cas de remplacement, est de noter très soigneusement le parcours du câble d’origine (Étape 3). Il a été établi par le constructeur pour que les câbles jouent librement sans accrocher, ce qui pourrait causer une chute. Imaginez ce qui arriverait si la moto accélérait brusquement en tournant le guidon !

Câble trop court ? La dépose d’un câble, comme la remise en place du neuf, est souvent ardue parce qu’il semble manquer quelques millimètres de mou. En fait, il y a toujours un ordre à respecter pour y arriver sans forcer. Reposez d’abord l’embout du câble au carbu, mais sans fixer sa gaine (voir Étape 2). Ceci laisse un mou salutaire pour remettre l’embout dans la poignée de gaz et la refermer avec ses molettes de réglage vissées au maximum de jeu (Étape 4). Accrochez alors la gaine côté carbu, et réglez ensuite le jeu de fonctionnement, sur le câble d’ouverture d’abord, de fermeture ensuite. Ce déroulement peut toutefois varier selon les motos. Si vous luttez, essayez différents ordres de montage : il y en a toujours un qui laisse assez de mou pour un montage plus facile, voire le seul possible !

Commande des gaz « Ride-by-Wire »

Le « wire » en question signifie que la poignée de gaz actionne un capteur, qui à son tour informe par un fil électrique la centrale de gestion moteur. Outre l’allumage et l’injection, celle-ci gère donc aussi l’ouverture des papillons d’admission, grâce à un moteur électrique pas à pas à réaction ultrarapide, organe utilisé en robotique, en télécommande, etc.
La centrale tient compte de nombreux paramètres pour empêcher une ouverture des gaz non désirée. De plus, un câble de fermeture des gaz subsiste dans certains cas, qui empêche une ouverture supérieure à celle désirée par le pilote. C’est le cas sur les Yamaha R6 depuis 2006, par exemple.

Dans la boutique
Commandez le HS Mécanique disponible immédiatement en PDF

Publicité
Infos en plus
Publicité