L’application ViaMichelin regroupe les différentes composantes de la dimension « voyage » de la marque clermontoise. Il est ainsi possible d’afficher, sur la cartographie complète (trois types d’affichage : classique, allégée ou satellite), les POI (points d’intérêt) sélectionnés par le Bibendum : restaurants, hôtels (en partenariat avec Booking), lieux remarquables issus de ses différents guides, etc... Un mode de calcul d’itinéraires, d’informations sur le trafic et d’avertissement de zones de danger est également disponible.

Cette application régale les amateurs de tourisme, façon belles routes et pauses gastronomiques. Le calcul d’itinéraire laisse le choix entre cinq types de parcours, dont un « Découverte » qui oriente vers les lieux remarquables (châteaux, etc.) en empruntant les fameuses routes bordées de vert, propres à Michelin, synonymes de beaux paysages. Rien de plus simple ensuite que de sélectionner un restaurant recommandé par le « Guide rouge » et/ou de visiter un site recommandé par le « Guide vert ».

Pour le reste, cette application fonctionnant en off-board (il n’est pas possible de télécharger les cartes) offre des services comparables à ses concurrentes (Waze ou Coyote) comme le guidage (la voix synthétique est désagréable), le trafic en temps réel, l’emplacement des stations-service ou des zones de danger (le signalement des radars est remplacé par une alerte de vitesse excessive).
Seul bémol, notre sang de motard n’a fait qu’un tour en constatant que les successions de virages étaient considérées par ViaMichelin comme autant de zones de danger.

L’appli ViaMichelin est disponible pour Android dans le Google Play Store et pour iOS sur iTunes

Publicité
Publicité