Sujet
auteur
le 19 juillet 2018 à 13:59

Recours devant le Conseil d’Etat : la journée du 80 !

Le Conseil d’État a examiné jeudi 19 juillet plusieurs recours contre l’abaissement à 80km/h de la limitation de vitesse sur les routes bidirectionnelles sans séparateur central.

Lire l'article
Tous les messages
auteur
val69

le 26 juillet 2018 à 13:13

Recours devant le Conseil d’Etat : c’est la journée du 80 !

Entièrement d’accord pour l’argument économique, ça peut toujours se compenser en supprimant un jour férié de plus.
Bien sûr que les véhicules prioritaires ne sont pas tenus de respecter le 80...mais sur une départementale qui tournicote un peu ou bien lorsqu’il y a un peu de trafic, les véhicules de secours sont pris dans le flot général de la circulation et ils dépasseront quand ils le pourront. Bref, c’est à étudier, mais je ne pense pas que si le flot général de la circulation est à 80 les véhicules prioritaires circuleront plus rapidement...
Cordialement

Répondre à ce message
auteur
ludo51

le 26 juillet 2018 à 11:56

Recours devant le Conseil d’Etat : la journée du 80 !

Mibleuet , si tout le monde en avait fait autant que moi , on n’en serait effectivement pas là ....
Donc , je me borne à rester factuel : la mobilisation a été quasi nulle ou anecdotique chez les BAR et plus que moyenne chez les 2RM malgré les échos relatés ici...Le pourcentage de motards ayant manifesté (dont je fus ne t’en déplaise) est faible par rapport au nombre de 2RM concernés circulant ...

Répondre à ce message
auteur
Mibleuet

le 26 juillet 2018 à 00:48

Recours devant le Conseil d’Etat : la journée du 80 !

Ludo 51, si tous le monde raisonne comme toi, alors là, oui les carottes sont cuites. La FFMC a déjà fait reculer le gouvernement ces dernières années et des lois ont été abandonnées.
Et c’est encore possible, mais pour ça, il ne faut pas plier l’échine, il faut faire front.
C’est un combat de tous les jours certes mais ça le vaut.

Répondre à ce message
auteur
Yves

le 26 juillet 2018 à 00:27

Recours devant le Conseil d’Etat : c’est la journée du 80 !

A propos de l’argument "mise en danger de la vie d’autrui" car les secours mettraient plus de temps à arriver ... Ca ne tient pas car Article R432-1 : Les dispositions du présent livre relatives aux règles de circulation des véhicules ne sont pas applicables aux conducteurs des véhicules d’intérêt général prioritaires lorsqu’ils font usage de leurs avertisseurs spéciaux dans les cas justifiés par l’urgence de leur mission et sous réserve de ne pas mettre en danger les autres usagers de la route.
Attention à ne pas utiliser des arguments qui ne ... tiennent pas la route si on veut s’opposer efficacement à cet arrêté ...

En revanche, on devrait aussi pouvoir utiliser un argument économique : un commercial qui fait 10000 km par an sur des nationales à 80 au lieu de 90 va "perdre" 2 journées de travail par an ... L’impact sur l’économie risque d’être très lourd ... Sauf pour les caisses de l’État grâce aux radars ...

Répondre à ce message
auteur
ludo51

le 25 juillet 2018 à 21:57

Recours devant le Conseil d’Etat : la journée du 80 !

Ben oui mais ça c’est de l’utopie et tu te bornes à constater un état de fait : la mobilisation des automobilistes a été limitée (euphémisme) et celle des motards insuffisante , tu le dis toi-même ....
Donc , RIEN ne changera ni dans les jours qui viennent ni dans 2 ans ....

Répondre à ce message
auteur
Mibleuet

le 25 juillet 2018 à 20:17

Recours devant le Conseil d’Etat : la journée du 80 !

je suis peut être stupide ou naïf, voire les 2, mais la vie m’a apprit une chose, si tu te bat, tu peut gagner.
Si seulement 1 motard sur 5 se battait, cela changerait pas mal de chose et le poids de nos voix serait bien plus incitatif à être entendu auprès de nos représentants et surtout des ronds de cuirs vissés sur leur chaises à pondre des lois basées sur des conneries non vérifiées pourvu que ça aille dans le sens des rentrées d’argent.
je dis 1 motard sur 5, mais il en va de même des automobilistes que l’on a guère vu ces temps ci, même si leur participation a malgré tout été sensiblement augmentée lors des manifs.

Répondre à ce message
auteur
val69

le 24 juillet 2018 à 15:20

Recours devant le Conseil d’Etat : c’est la journée du 80 !

Parmi les arguments on pourrait rajouter mis en danger de la vie d’autrui : en zone rurale, loin de l’hôpital, on va pouvoir attendre encore plus longtemps l’arrivée des secours en cas d’AVC ou d’accident de la route !

Répondre à ce message
auteur
Motorman

le 23 juillet 2018 à 16:46

Recours devant le Conseil d’Etat : c’est la journée du 80 !

Qui tente rien, n’a rien....

Répondre à ce message
auteur
ludo51

le 19 juillet 2018 à 18:21

Recours devant le Conseil d’Etat : c’est la journée du 80 !

On prend les paris que RIEN ne changera , ni maintenant ou à court terme , ni dans 2 ans ?
Il faudrait être naïf (ou stupide ?) pour croire l’inverse .....

Répondre à ce message