Essais

Résultats


Yamaha FZX 750 de 1988 à1998

Dotée d’un sacré tempérament et d’une ligne originale qui fait toujours des émules, cette Yamaha 750 FZX (1988-1998) de type roadster et motorisée par un quatre cylindres d’excellente volonté peut avoir été victime d’un usage (...)

Yamaha 500 XV

Très largement diffusé de 1983 à 1988, ce petit custom Yamaha 500 XV motorisé par un bicylindre en V est assez confortable pour prendre la route et de fait, il constitue une excellente première machine économique. (...)

Yamaha 1200 XJR

En dépit d’un gabarit impressionnant, Yamaha a su faire de la 1200 XJR (1993 - 1998) une machine joueuse et vive. Ce roadster très docile se plie sans problème à l’usage quotidien. D’autant qu’il reste économique, pourvu que (...)

Yamaha 1600 XV Wild Star

La XV 1600 Wild Star est la réplique de Yamaha aux nouvelles 1450 Harley-Davidson. L’inspiration tant esthétique que mécanique est flagrante.

Yamaha 600 YZF R6

La Yamaha R6 joue la carte des performances brutes et entre de plain-pied dans la course à la puissance. Souple mais creux en bas, il marche surtout dans les tours.

Yamaha 660 XTZ Ténéré

Avec son gros réservoir, son carénage enveloppant, ses deux vraies places et son aptitude au chargement, la dernière née des Yamaha XT joue à fond la carte de l’invitation au voyage. grâce à sa facilité d’utilisation et son (...)

Yamaha 600 FZR

Tapie dans l’ombre du Honda 600 CBR, la FZR 600 Yamaha fait valoir ses arguments. Alors que les premières versions ont séduit les sportifs, les suivantes sont des machines plus polyvalentes. Avec même des penchants (...)

Yamaha 600 FZS Fazer

Le roadster est un genre à la mode. Trois ans après Suzuki et sa GSF 600 Bandit sortie en 95, la Yamaha FZS 600 Fazer fait une apparition très remarquée. Tenue de route, freinage et homogénéité sont unanimement (...)

Yamaha FJ 1200

Profitant d’un moteur quatre cylindres refroidi par air, gorgé de couple et doté d’un souffle puissant, la Yamaha FJ 1200 (1986 - 1996) a été l’égérie des motards au long cours. Bien sûr, beaucoup regrette que sa transmission (...)