Le ton monte donc d’un cran alors que la commission des lois du Sénat avait déjà demandé des explications au gouvernement, comme nous vous l’annoncions dans l’édito du Moto Magazine actuellement en kiosque (#344). S’il n’est pas encore temps de crier victoire - loin de là - réjouissons-nous au moins du fait que le Sénat précise que « l’effet d’une mesure est d’autant plus significatif qu’elle est comprise et acceptée par la population ». Voilà qui résume en une phrase les positions de la FFMC qui demande que la Sécurité routière soit faite pour les usagers et non contre eux. A suivre...

 

Le courrier au format PDF est accessible en cliquant sur ce lien.

Publicité
Publicité