Essai

Plateforme
Dans une logique de plateforme de fabrication, le X-Max 125 2018 partage la même identité visuelle que les X-Max 300 et 400 et c’est tant mieux. Le look devient bien plus agressif avec des feux avant et arrière full led . On regrettera que les compteurs et compte-tours soit dorénavant à aiguilles. Une nouvelle selle, joliment travaillée, plus ferme mais toujours aussi haute pour les personnes mesurant moins d’1 mètre 70 vient parfaire son look sportif. Le coffre a été optimisé et reçoit très aisément deux casques intégraux. Tout comme son concurrent direct, le Honda Forza 125, le Yamaha X-Max 125 dispose d’une smartkey, tellement pratique à l’usage.

Le petit plus pour faire la différence
Sur ce segment du scooter premium, il est de bon ton d’apporter un « petit plus » dans l’espoir de faire la différence avec la concurrence. Pour le Honda Forza, c’est le très reposant système Iddle Stop qui coupe le moteur à l’arrêt au feu et repart instantanément à la remise des gaz. Pour le X-Max 125 cm3, à l’instar des 300 et 400 cm3, c’est avec l’antipatinage que le constructeur espère se distinguer. Même si, d’un point de vue marketing, l’antipatinage devrait aider les vendeurs à construire leur argumentaire à destination des débutants, sa présence sur un engin de 10,5 Kw (14,3 ch) reste assez discutable. a contrario, le « stop & go » du Forza apporte un vrai confort d’utilisation, qui prend tout son sens sur un véhicule à vocation essentiellement urbaine.

Large catalogue d’accessoires
Pour faire la différence Yamaha joue aussi la carte de la personnalisation. Les plus grands apprécieront par exemple que guidon et pare-brise soient réglables en deux positions. La très large gamme d’accessoires est aussi un plus pour qui souhaite, selon son usage, affirmer le caractère sportif ou plutôt GT, de son véhicule. On pourra ainsi greffer à son X-Max un pot Akrapovic, un support de plaque, un porte bagage, un support smartphone ou GPS (avec raccord USB), un dosseret passager, une bulle sport ou haute, des platines repose-pieds...

En selle
Grâce à la smartkey, de plus en plus répandue dans le domaine du deux-roues, il n’est plus nécessaire de mettre la clé dans le contacteur pour démarrer ou pour ouvrir le coffre sous la selle. Il suffit d’avoir cette clé électronique dans sa poche, de tourner un commutateur et d’appuyer sur le bouton rouge pour faire démarrer l’engin. Pratique. Très bien équilibré, le X-Max 125 sait faire oublier ses 175 kg dès les plus basses vitesses. Les demi-tours se font dans un mouchoir de poche. Entre 0 et 60 km/h, le moteur impressionne par ses reprises. Grace à sa faible largeur et à ses rétroviseurs haut perchés, se faufiler entre les voitures est un jeu d’enfants. Son freinage ABS avant et arrière est dosable et efficace. Les pneus Michelin City grip rassurent sur le sec comme sur le mouillé. Bref en ville le Yamaha fait un carton plein.

Vitesse de pointe confortable mais relances faiblardes
Sur voie rapide le Yamaha X-Max 125 prend facilement de la vitesse pour plafonner à un bon 120 km/h compteur. En revanche, les relances entre 80 et la vitesse maxi sont vraiment poussives, imposant de bien anticiper les dépassements. La qualité des suspensions apporte stabilité dans les virages rapides et sur les raccords de bitume. Le pare-brise, même en position basse, vous protégera du vent et des intempéries.

Verdict
A 4 999 €, le modèle 2018 est vendu 200 € de plus que son prédécesseur. Il est aussi 50 € plus cher que son concurrent direct, le Honda Forza.
Faut-il alors envisager de remplacer son millésime 2017 par un 2018 ? Pourquoi pas, car le nouveau modèle apporte de vrais plus.
Doit-on alors troquer son Honda Forza pour un X-Max 2018 ? Voilà qui semble moins évident. Si les évolutions du X-Max 2018 par rapport à son prédécesseur le hissent au niveau du Forza, elles ne lui permettent pas non plus de le surpasser.

Le nouveau X-Max avance toutefois deux arguments de poids. Produit à Saint-Quentin (02), ce scooter est un authentique « made in France ». Enfin, son catalogue d’accessoires des plus complets, permet de le personnaliser à l’envi pour l’adapter aux goûts de chacun.

Fiche technique

Yamaha X-Max 125 (données constructeur)
Moteur
- Type : monocylindre 4-temps refroidi par eau, 1 ACT, 4 soupapes
- Cylindrée : 124 cm3 (52 x 58,6 mm)
- Puissance : 10,5 kW (14,3 ch) à 8 750 tr/min
- Couple maxi : 12 Nm à 6 500 tr/min
- Alimentation / Dépollution : injection électronique / Euro 4
- Transmission : automatique / transmission finale par courroie
Partie-cycle
- Freinage : ABS av./ar.
- Frein av. : 1 disque de 267 mm (2 pistons juxtaposés)
- Frein ar. : 1 disque de 245 mm (simple piston)
- Dimensions pneu av. : 120/70/15
- Dimensions pneu ar. : 140/70/14
- Empattement : 1 490 mm
- Réservoir : 13,2 litres
- Poids en ordre de marche : 175 kg
- Hauteur de selle : 795 mm
Pratique
- Coloris (au choix) : Radical Red, Sonic Grey, Phantom Blue, Blazing Grey
- Garantie : 2 ans pièces et MO
- Prix : 4 999 euros

Publicité