C’est une victoire sur l’avenir qu’a obtenu la Fédération européenne des usagers à moto (FEMA) : au niveau de l’Union, les autorités chargées de l’homologation des véhicules autonomes coopéreront avec les organisations de motocyclistes et mèneront leur propre programme de test avec différentes marques de voitures.

La FEMA a obtenu cet accord en fin d’année 2016, après avoir sollicité RDW, le service d’immatriculation des Pays-Bas, celui qui a délivré l’homologation européenne pour Tesla.

Les associations de motocyclistes estiment en effet qu’un conducteur de Tesla (ou d’un autre véhicule autonome) est amené à laisser des actions-clés au véhicule, alors que ce matériel n’a pas suffisamment été testé avec les motos. Lors de la discussion, il est vite apparu que plusieurs des préoccupations de la communauté des motocyclistes étaient partagées par RDW.

Le Conseil européen de la sécurité des transports (ETSC) a publié un rapport en avril 2016 dans lequel les risques liés à l’insuffisance des systèmes autonomes testés et des mises à jour sur les logiciels en direct ont été mentionnés. Ils ont également déclaré : « il est urgent de mettre en place certaines conditions préalables avant le déploiement plus large de véhicules automatisés en Europe ».

Accident en Norvège
Un accident survenu en Norvège, fin 2016, impliquant une jeune motocycliste, une Tesla sur « pilote automatique » et deux autres voitures, a montré que les motards avaient des raisons d’être inquiets. Cela a été confirmé par des tests effectués par l’organisation allemande BASt, ce qui a conduit à la conclusion que le système Tesla était potentiellement dangereux dans le trafic, et par une lettre récente dans laquelle le Kraftfahrt-Bundesamt allemand (KBA) a demandé à Tesla d’arrêter d’utiliser l’expression « pilote automatique », car elle est gravement trompeuse.

RDW propose donc, en coopération avec les organisations de motocyclistes, de mener à bien son propre programme d’essais avec différentes marques de voitures équipées de systèmes avancés d’assistance aux conducteurs. RDW croit également - comme les associations de motards - que des tests avec des motos devraient faire partie du protocole d’essai pour l’homologation de type européenne.

« Nous sommes très satisfaits du résultat de cette première rencontre avec les experts de RDW, a indiqué Dolf Willigers, secrétaire général de FEMA. Nous allons agir ensemble et nous verrons dans les essais sur le terrain dans quelle mesure la technique tient compte des motards ».

Complément d’information

- Nous avons testé la Tesla autonome sur le périphérique parisien
- Site de la FEMA : www.fema-online.eu

Publicité
Publicité