Il n’y a pas que les radars embarqués dans des véhicules banalisés qui affichent des records d’infractions constatées. Dans l’Yonne, l’expérimentation sur la réduction de la vitesse maximale autorisée à 80 km/h est en route, depuis juillet 2015, sur la Nationale 151.

Et si l’on en croit les statistiques fournies par la préfecture du département à la presse locale, ces 10 km/h de moins ont un effet direct quant au nombre d’infractions relevées.

Le radar automatique fixe de Merry-Sec (L’Herbe Verte), sur la RN 151, affiche des statistiques en forte progression :
- 161 infractions en 2014,
- 59 infractions durant le 1er semestre 2015,
- 281 infractions durant le second semestre 2015 (limitation à 80 à partir de juillet),
- en avril 2016, ce radar devient capable de flasher les deux sens de circulation ; résultat en 2016, il constate 931 excès de vitesse.

Cumul
Sur ce radar automatique fixe précisément, « les conséquences cumulées de la baisse de la limitation de vitesse et de la mise en double sens de l’appareil ont donc permis de multiplier par 6 le nombre d’infractions relevées », constate l’antenne de l’Yonne de la Fédération française des motards en colère (FFMC 89).

Notons par ailleurs que, dans l’Yonne, la préfecture relève une augmentation de 53 % des excès de vitesse constatés par les radars mobiles de nouvelle génération entre les premier et deuxième semestres 2015.

Ces statistiques sont d’autant plus inquiétantes que cette baisse de limitation de vitesse ne semble avoir que peu de conséquences sur les accidents de la route. C’est ce qu’on constatait en août 2016. Le but affiché était d’améliorer la sécurité routière, pas la sécurité rentière…

Source : www.lyonne.fr

Publicité
Publicité