En images

Kawasaki Z 900 : dispo en 3 coloris Kawasaki Z 900 : le moteur de la Z 1000 Kawasaki Z 900 : étriers Nissin Kawasaki Z 900 : amortisseur à l’horizontale Kawasaki Z 900 : duo seulement en dépannage… Kawasaki Z 900 : tableau de bord complet
Article

Pour les plus anciens, l’appellation Z 900 est synonyme de performances, de style, voire de révolution ! Et si celle-ci ne fera pas l’effet d’une bombe, elle fera quand même du bruit. Presque 20 kg de moins que la Kawasaki Z 800 grâce au cadre treillis, 12 ch de plus et surtout un surcroît de 1,5 m.kg à un régime moindre. Tout en maintenant le style Sugomi de la grosse 1000.


Kawasaki Z 900 (2017) : plus puissante, plus légère

Réservoir ventru
Avec un réservoir ventru, une selle où l’on on se cale bien et un guidon pas trop bas, la position se montre agréable, même si les jambes sont assez repliées si vous dépassez les 1m80.

Et la ville est une formalité grâce à son moteur extra souple, l’embrayage assisté et la boîte de vitesses toute douce. Mais une Z, c’est surtout fait pour s’amuser sur les routes qui tournent, alors…

Simplicité technique
Ici, rien à paramétrer, puisque la Z ne dispose que d’un ABS. Un anti-patinage n’aurait d’ailleurs pas été du luxe sur sol gras/mouillé. Mais cette simplicité technique ne gène en rien.

Poids réduit, train avant neutre et suspensions bien calibrées lui permettent de virevolter aisément de courbes en courbes, et en toute confiance. Un vrai gap par rapport à la Z 800 ! Seuls les pneumatiques, des Dunlop D 214, sont à la peine, et c’est dommage vu la qualité de la partie-cycle et du freinage.

4-cylindres linéaire
Le 4-cylindres se montre suffisamment puissant mais linéaire. Il ne pousse vraiment que sur le dernier tiers du compte-tours et laisse un peu sur sa faim côté caractère.

Heureusement, le son est là, notamment à l’admission, pour pimenter la chose. Passé les 5 000 tours, ça grogne, c’est caverneux sous le réservoir ! On aime.

Verdict
Il est clair que les évolutions sont toutes bénéfiques et que le gain de poids se fait vraiment sentir. La Z 800 est morte, vive la Z 900 ! Il ne nous reste plus qu’à l’étalonner face à la dernière mouture de la Yamaha MT-09 - de prix équivalent - pour savoir si la Z, comme l’histoire l’exige, sera la plus zélée.

Retrouvez l’essai complet dans Moto Magazine

L’essai complet de la Kawasaki Z 900 sera publié dans le numéro de mars 2017 de Moto Magazine.
Pour être certain de le lire abonnez-vous via notre boutique en ligne.

Commentaire (0)

Fiche technique

Kawasaki Z 900 (Données constructeur)
Moteur
- Type : 4-cylindres en ligne refroidi par eau, 4 T, 2 ACT, 4 soupapes par cylindre
- Cylindrée (al. x cse) : 948 cm3 (73,4 x 56 mm)
- Puissance maxi : 125 ch à 9 500 tr/min
- Couple maxi : 10,1 m.kg à 7 700 tr/min
- Alim. /dépollution : injection Ø 36 mm
Transmission
- Boîte de vitesses à 6 rapports
- Transmission finale par chaîne (15 x 44)
Partie-cycle
- Frein Av (étrier à x pist.) : 2 disques Ø 300 mm (4 opp.)
- Frein Ar (étrier à x pist.) : 1 disque Ø 250 mm (simple piston)
- Pneu Av - Pneu Ar  : 120/70/17 - 180/55/17
- Réservoir (réserve) : 17 litres (3,5)
- Poids TPF : 210 kg
- Hauteur de sellle : 795 mm (selle haute + 25 mm option)
Pratique
- Coloris : gris/noir, vert/noir, noir/noir
- Garantie  : 2 ans pièces et M.O., assistance
- Prix : 8 999 €

Publicité