Les motards avertis fuient les angles morts et tout particulièrement ceux des camions. Notre faible volume, à l’instar de celui des piétons et des cyclistes, nous rend en effet difficilement visibles d’un chauffeur de camion tout particulièrement lorsque ce dernier tourne à droite. D’où le conseil de bon sens : ne remontez pas les files par la droite et ne restez pas au feu sur la droite d’un camion.

C’est en constatant la hausse de la mortalité chez les cyclistes et les piétons, tout particulièrement dans ce cas de figure et en Allemagne, que la Commission économique des Nations Unies pour l’Europe (CEE-ONU) a choisi de plancher sur ce dossier. Le groupe de travail réuni à Genève en a conclu qu’il faudrait que les chauffeurs de camions de plus de 3,5 tonnes disposent d’un dispositif particulier pour les alerter en cas de danger. Ce détecteur d’angle mort déclencherait, au choix du constructeur, un signal lumineux (comme celui qui équipe désormais bien des berlines, mais aussi le scooter BMW C 650 GT), acoustique ou vibratoire. Cette recommandation de la commission sera examinée en mars 2019 pour une éventuelle mise en application à partir d’octobre prochain.

Dans l’intervalle, veillez toujours à votre position sur la chaussée par rapport aux camions et assurez-vous dans la mesure du possible que le chauffeur vous a bien vu, tout particulièrement lorsque vous patientez au feu sur sa droite.

Publicité
Publicité