En images

Trophée Junior : c’est comme Loiseau 125 : Le Coquen confirme Supersport du Mans : le défi de Polesso FSBK au Mans : duel Le Bail/delannoy SBK du Mans : Suzuki 1000 GSX R en tête

Superbike 1000 : la surprise Christophe Michel

- En finissant respectivement 4e et 1er des deux manches du FSBK 1000, Christophe Michel (Suzuki GSX-R n° 24) mène au classement provisoire avec un total de 38 points. Il devance un autre pilote Suzuki, Emeric Jonchières (N°21), un pilote du Junior Team LMS, qui remporte haut la main la première manche devant tous les favoris. Signe des temps, ce jeune pilote originaire d’Orléans s’est permis de remporter la superpole devant son chef de file, le pilote officiel du team Suzuki : Guillaume Dietrich (champion de France 2007).
- Seul Patrick Piot sauve l’honneur des pilotes « officiels » en imposant sa MV Agusta F4 à la 2e et la 4e place des deux manches. Il permet à la marque transalpine de finir en tête du classement constructeur

Superbike 600 : le vétéran Peter Polesso

- Peter Polesso contrairement à Christophe Michel est plus médiatisé, puisqu’il a remporté le titre des Coupes promosport 600 cm3 en 2007. Désormais il s’attaque au championnat de France Supersport avec une Yamaha R6 (n°83) avec un certain succès. Avec une victoire dans la 2e manche et une 4e place en première manche, il mène au classement provisoire devant Mathieu Gines (Yamaha N°94). Grégory Lefort, 5e en 2007 dans cette catégorie apparaît à la 3e place du scratch.

Trophée Junior Pirelli : redistribution de la donne

- Après un passage peu remarqué en 125 en début de carrière, Anthony Loiseau (Honda 600 CBR n°19) fait parler la poudre sur le circuit sarthois. Ce jeune pilote, originaire de Fréjus, s’est vite détaché de la cohorte des poursuivants, emmenés par William Grarre (encore une autre révélation) sur Yamaha N°69, qui termine 3e au final. La 2e place revient à Dylan Buisson (Yamaha n°10) après une rapide passe d’armes face à Grarre.
- L’ultra favori, Matthieu Lussiana, qui n’était là qu’en wild card, a préféré rentrer après un tour pour cause de piste « trop glissante ». Il est vrai que le Creusois a préféré se préserver pour la 1re manche du 600 Superstock de Valancia, les 5 et 6 avril.

125 : Steven Le Coquen en solo

- Steven Le Coquen (Honda N°21), le petit protégé du team VTR, mène une course en solo après avoir été mené par le pilote allemand Jonas Folger (KTM N°101), qui n’était présent que pour une pige en championnat de France. Mais le circuit sarthois ne réussit pas au jeune Munichois, qui ne boucle qu’un tour en tête avant d’aller « gravillonner ». Un boulevard s’ouvre devant Steven Le Coquen, qui mène une course en solo et franchit la ligne d’arrivée avec plus de 15 secondes d’avance sur Valentin Debize (KTM N°163) et 37 secondes sur Cyril Carrillo (Honda N°22).

Publicité

Commentaire (0)