En vidéo

Chargement du lecteur...

Miguet (Voxan) chute en spéciale

Fabrice Miguet (Voxan 1000 Srambler) se pose au CH des Cerisiers après sa chute en spéciale.

En images

Baston entre D’orgeix et Detot Moto tour 2006 : en avoir ou pas
JPEG - 26.8 ko
Moto tour 2006 : Bouan 4 ieme étape
Denis Bouan mène toujours à l’issue de la 4e étape de ce Moto Tour. C’est vraiment étonnant de la part de ce véritable pistard, qui a disputé le championnat mondial d’Endurance avec Endurance Moto 38.

Denis Bouan mène toujours au classement général, à l’issue de la quatrième étape du Moto Tour édition 2006, sur sa (Buell XB12 S N°46). C’est assez surprenant de la part de ce jeune pilote de 27 ans, plus à l’aise sur les circuits que sur course ouverte.

Même s’il reste lucide sur le déroulement des évènements : « On n’en est qu’à la moitié de l’épreuve », il est assez fier de son résultat, qui n’est pas dû au hasard. « C’est vrai que j’ai été favorisé depuis le début par les spéciales sur circuit », avoue-t-il. Mais Denis sait aussi se montrer performant sur route, puisqu’il a terminé 4e de la spéciale de Villecomtal, ce mercredi 27 septembre. « A 1’’3 du vainqueur et derrière trois rallyemen !! Je savais que ces gars allaient tout donner sur leur terrain, et je suis assez content de terminer dans le Top 5. »

Sa réussite, Denis l’explique aussi par son travail en amont, fait de reconnaissances qui se sont étalés sur une semaine cet été. « Mais c’est une arme à double tranchant, car quand tu attaques dans les spéciales, sur route fermée, ce n’est pas la même chose du tout que lors des "reco". »

Lors du Moto Tour, « on se donne à fond, et on élargit les trajectoires, quitte à découvrir des bosses et des trous que l’on a pas vu la première fois. Aujourd’hui, j’ai failli perdre l’avant deux fois ! »

Enfin, le pilote Parisien explique sa réussite par la bonne gestion du quotidien, faite de pointages rigoureux, d’allure à respecter, de procédures un poil tatillonnes et d’horaires stricts. « Le Moto Tour, c’est vraiment de la concentration à l’état pur pendant 10H par jour ! »

JPEG - 32.2 ko
Moto tour 2006 : d’Orgeix remonte
Mercredi 27 septembre, Jehan D’Orgeix, sur Triumph 675, a fait un véritable bond au classement en passant de la 11e à la 2e place.
gne des place

Derrière Denis, le classement est un poil chamboulé car le Belge Eric Lejeune a été bousculé dans ses prétentions de deuxième au classement par Jehan d’Orgeix, sur sa « modeste » Triumph 675 (N°11).

Lui aussi explique sa réussite par son aisance sur les circuits. « Aujourd’hui, sur la spéciale de Villecomtal, j’étais moins à l’aise », explique sobrement ce Toulonnais d’adoption.

À noter l’apparition dans le Top 5 du coéquipier de Denis Bouan, Bruno Destoop (N° 39), qui pointe désormais 4e alors qu’il pointait 9e la veille toujours sur Buell.

« J’ai maintenu un rythme soutenu, tout en attaquant un peu plus lors de la spéciale à Albi. Ensuite j’ai bénéficié d’un certain nombre de chutes, notamment lors de la spéciale sur route. »

C’est le cas de David Le Bail (Yamaha R6 N° 38) qui fait un saut en arrière de 12 places. « J’ai été un peu trop optimiste sur la spéciale de Villacomtal, et un virage m’a sauté à la figure. J’ai fini dans le fossé ! » Sans mal heureusement. Désormais, le jeune Breton va s’appliquer à essayer de terminer dans les 10, histoire de sauver l’honneur.

Enfin, la couronne du Moto Tour s’éloigne chaque jour un peu plus pour Serge Nuques (Yamaha 1000 FZ1 N°1), tenant de deux titres successifs. En effet, le Pyrénéen a chuté une nouvelle fois sur la spéciale du circuit d’Albi et compte désormais plus de 2’06’’ de retard sur le leader.

Publicité

Commentaire (0)